Quel est le délais d’une inhumation ?

Publié le : 20 octobre 20214 mins de lecture

Personne ne se préparait face à la mort de ses proches, et la plupart d’entre eux surviennent soudainement. Quel que soit le type de funérailles que vous prévoyez d’organiser, il est toujours difficile de se séparer de votre proche. Si le défunt n’a pas le temps de faire ces vœux perpétuels, l’organisation s’annonce compliquée. De plus, il existe des délais qui sont déjà posés par la loi à suivre pour l’inhumation.

Qu’est-ce que l’inhumation ?

L’inhumation appelée aussi enterrement qui est totalement diffèrent de crémation qui sert à brûler le corps du défunt puis à collecter les cendres dans l’urne. L’inhumation consiste à placer le corps du défunt dans un cercueil ou l’urne dans le sol après la crémation et le cercueil lui-même est placé sous terre pour commémorer les faits. Et c’est le personnel des pompes funèbres qui se chargeait de tous les travaux pendant l’inhumation.

Le délai de l’inhumation

L’inhumation doit être effectuée dans les 6 jours ouvrables à compter de la date du décès (tous les jours sauf les jours fériés et dimanche). Vous comprenez que même si la législation funéraire prévoit un délai précis pour la tenue d’une inhumation, celui-ci peut continuer à être reporté en cas de force majeure. Cependant, cela ne s’applique qu’à certaines situations et conditions. Dans ce cas, la décision de prolonger la période des obsèques dépend de l’autorité spécifiée. Ainsi, la raison du changement doit être très précise. 

Par exemple, les membres de la famille peuvent être dispersés dans d’autres pays et ne peuvent donc pas arriver à temps (dans les 144 heures). Dans ce cas, il est recommandé que les membres de la famille demandent une dérogation. Pour rappel que durant la crise sanitaire de la pandémie Covid-19, le ministère de la Santé Publique a prolongé ce délai à 21 jours afin de permettre aux familles d’attendre une situation plus favorable pour se rétablir et organiser les funérailles des défunts selon leurs souhaits.

Combien coûte le service de l’inhumation ?

Les agences de pompes funèbres sont responsables de toutes les démarches liées aux funérailles. Le prix de l’inhumation varie selon le lieu de l’enterrement et le service choisi. Si le défunt ne signe pas de contrat d’obsèques, les frais seront déduits de la succession. À titre indicatif, le prix moyen d’une inhumation dans le cas d’un enterrement hors cave est d’environ 3 000 euros. Veuillez toujours comparer le prix et les services proposent pour savoir le meilleur.

Plan du site